P1090720_v1Puisque désormais, je maîtrise la technique de fabrication de la jupette, mais aussi celle du petit haut, il me restait à franchir le cap de la robe ... voilà, c'est fait !

Toujours ce très beau velours élasthane que j'affectionne particulièrement, agrémenté d'appliqués "fleurs" et bordé de biais.

J'ai des petites retouches à effectuer sur les manches mais je suis satisfaite de la coupe ... cintrée pour mettre la taille en valeur et s'évasant en forme trapèze.

J'en ai déjà une deuxième en cours :D

L'info du jour : après avoir tourné et retourné cette question dans ma petite cervelle : investir ou non dans une surjeteuse ?, après m'être lamentée sur les tarifs de la dite bête et sur mon compte bancaire en berne, après avoir parcouru 10 000 pages web afin de trouver une technique de finition digne d'une pro, j'ai fini par trouver ZE méthode : LA COUTURE ANGLAISE !

Je suppose qu'on la qualifie d'anglaise car il faut monter les pièces ... à l'envers !! On pique et on assemble envers contre envers, puis on retourne et on repique endroit contre endroit en insérant la première couture à l'intérieur de la deuxième ... Le résultat est impeccable ! ... Du coup, je vais repousser un peu la grosse baffe financière que représente l'achat d'une surjeteuse !

Mouais, pas très claires, ces explications ! ... je me fendrai peut-être d'un petit tuto un de ces 4 :D